Réseau Français des Villes éducatrices
 N
 N
 N

 

Assises de la maternelle : conforter la scolarisation des moins de 3 ans

 

Le Réseau Français des Villes éducatrices se réjouit de la tenue d’Assises de la maternelle organisées par le ministère de l’éducation nationale. Elles seront l’occasion de rappeler l’attachement de l’ensemble de la communauté éducative à cette école de qualité qui a fait l’objet récemment d’une refonte des programmes et le besoin de formations des personnels en lien avec le public des 0-6 ans.

Toutefois, le RFVE réclame une clarification préalable sur la question de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. Lors d’une audition à l’Assemblée nationale puis dans les médias, le ministre Jean-Michel Blanquer a laissé entendre que la scolarisation des moins de 3 ans pourrait ne pas être pertinente et donc revue à la baisse. Une telle décision serait une régression par rapport aux dernières années au cours desquelles le taux de scolarisation des enfants de moins de 3 ans a fortement progressé, notamment en éducation prioritaire.

Le RFVE défend depuis longtemps la nécessité d’une politique éducative globale dès la naissance. Cette politique doit s’incarner dans une offre de service public adaptée à chaque enfant. Dans ce cadre, la scolarisation dès 2 ans est l’une de ces réponses. Elle permet de toucher en priorité les enfants qui ne bénéficient pas de places en structures d’accueil et les familles les plus éloignées de l’école. Elle permet de donner les conditions favorables à l’accès aux apprentissages les plus fondamentaux, notamment le langage.

C’est pourquoi les Assises de la maternelle seront utiles si elles ne servent pas à justifier des suppressions de postes à venir dans l’éducation prioritaire. Il serait paradoxal qu’au moment où le gouvernement déploie les CP et CE1 dédoublés, les mêmes écoles voient leur nombre d’élèves baisser. Reporter cette responsabilité sur les collectivités (accueils petite enfance) dans une période où l’état leur demande de baisser leurs dépenses aurait de graves conséquences.

 

 

"Semaine de 4 jours ou 4 jours et demi : ne renonçons pas à l'éducation populaire!" (La Ligue, FCPE, Les Francas,  ATP Quart-Monde, Collectif CAPE)

Tribune publiée dans le JDD du 8 avril 2018

Assises de l'école maternelle: (27 et 28 mars 2018)
Revue de presse

Programme

Inscriptions

Rencontres Nationales de l'éducation (Ville de Rennes et Ligue de l'Enseignement) les 4 et 5 avril 2018

Programme

Conférence de Michel Lussault

Inscriptions

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes Nationales de l'éducation (remise des propositions - 15 mars 2018)

Synthèse des propositions

Un nouvel âge pour l'école maternelle? (note de France Stratégie - Mars 2018)Note France Stratégie - Mars 2018

Retour sur nos rencontres nationales des villes éducatrices de Lille

Lien vers la page dédiée

Éducation et numérique: 10 collectivités qui montrent l'exemple

Lien vers l'article de Villes Internet

Rencontres nationales des villes éducatrices : une ambition partagée pour une ville à hauteur d’enfants

Communiqué de presse

"La ville à hauteur d'enfants": Rencontres Nationales des Villes Educatrices co-organisées avec la ville de Lille les 13 et 14 décembre 2017

Programme

Fonds de soutien périscolaire, des premiers signes encourageants du ministère

Communiqué de presse

Décret rythmes scolaires : un anachronisme qui ne démobilisera pas les éducatrices

Communiqué de presse

 

Le RFVE invite le nouveau ministre de l’Éducation à aller plus loin pour

améliorer les rythmes éducatifs
et la réussite de tous les enfants

Communiqué de presse

 

Le 7 mai, faire barrage à l'extrême-droite

Communiqué de presse

La réforme des rythmes scolaires: un révélateur des inégalités présentes sur le marché du travail ?

Rapport de l'IPP (Avril 2017)

Favoriser la rénovation du patrimoine scolaire des quartiers populaires pour créer une école moderne et attractive

Olivier KLEIN, maire de Clichy-sous-Bois a rendu son rapport à Najat Vallaud-Belkacem, Hélène Geoffroy et Patrick Kanner.

Rapport d'Olivier Klein (Mars 2017)

33 propositions pour faire évoluer
le métier d'ATSEM

Présenté par la ministre de la Fonction Publique Annick Girardin, le Rapport du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale sur le métier d'ATSEM et les 33 propositions pour faire évoluer ce métier est à télécharger à ce lien :

Rapport ATSEM

Le RFVE reçu par la ministre

de l'éducation nationale

 

Lien

Nous écrire

Contacts

Adhérer

Mentions légales

 

WWW.anlci-elearning.com